Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Bonne fête du travail à tous mes anciens amis syndicalistes morts ou vivants.

Posté par: Abdoulaye Sow| Jeudi 17 mai, 2018 14:05  | Consulté 16301 fois  |  1 Réactions  |   
  La fête internationale du TRAVAIL s"invitei  cette année,au lendemain de l'inénarrable et étrange pseudo accord entre le Gouvernement et les dits Syndicats d'enseignants du Sénégal.Cette fête qui arrive dans ce contexte de doute et d'incertitude, est également un moment fort de souvenirs et d'introspection par ra apport à l'émergence dune nouvelle génération de Syndicalistes et d"Hommes d'État nés après les indépendances.Ces forces politiques et sociales de relève,  hélas, force est de le constater, brillent par leur manque de patriotisme et de valeurs éthiques légués par leurs illustres devanciers.Aujourd'hui les uns et les autres, obnubilés par l'appât du gain et la recherche par toutes sortes de moyens  de matériel, ont abdiqué de tout ce qui naguère, faisait la force morale  du patriote imbu des valeurs cardinales de notre Société.Ce patriote, n'avait pas des millions et milliards volés au Peuple et aux travailleurs certes,, il se gardait  également de construire de somptueuses villas loin de son milieu originel aux Almadies ou à FANN  .Lui au contraire, élisait domicile éternel à Ouagou Niayes, à Khar Yalla, ou à  la Medina.Mamadou Dia  , premier Président du Conseil, à toujours conservé son logement de fonction de Tiléne, partageant avec ses populations prières, fêtes religieuses et autres faits évènementiels.Voilà un modèle de désintéressement et de patriotisme dignes d'éloges qui n'inspire de leçon  à aucun de nos jeûnes Élus d'aujourd'hui..Le petit Maire élu ,fuit aussitôt installé dans ses nouveiies fonctions  son milieu originel vers des quartiers dits résidentiels huppés, n'y revenant que pour solliciter le renouvellement de son mandat. A tout hasard et en guise d'illustration et pris au hasard de mes souvenirs, Mafia Diop, le père fondateur du Renouveau Syndicat a vécu jusqu'à sa mort dans le quartier populeux de Ouagou Niayes. Nos prières et souvenirs , en ce jour anniversaire de la fête du travail, se dirigent avec émotion et admiration vers ces monuments de la politique syndicale de notre Pays qu'ils ont marquée dune empreinte plus que indélébile.Acteurs des luttes ouvrières triomphales  et des conquêtes sociales les plus significatives, tous, méritent de la Nation qui ne doit pas oublier leurs sacrifices qui sont à la base  de notre mieux être   d'aujourd'hui.Ils ont marqué en traversant plusieurs générations d'Acteurs  syndicaux courageux, désintéressés, et négociateurs hors paire l'histoire héroïque du syndicalisme sénégalais sans jamais sacrifier l'intérêt du Pays et de ses enfants;  aujourd'hui otages d'un Gouvernement frileux qui doute , et d'un syndicalisme opportuniste  trop matérialise et partageux. .Si ces entités aux préoccupations strictement financières, pensent que le  problème de l'école, se résume à  des relèvements d'indemnités de logements, alors, convenons en  pour le stigmatiser que  ces deux acteurs, sans vision, ont failli à leur mission respective .Et c'est bien dommage pour notre système éducatif!Dans un prochain article, nous reviendrons de long en large, sur ce marché de dupes entre Gouvernants fantômes et Syndicalistes qui ont tous les deux commis un délit de haute trahison contre non pas le système éducatif mais contre la Nation.Aujourd'hui c'est la fête du Travail et seul l'hymne du travail doit retentir pour vanter  le mérite des Pionniers morts ou vivants et qui dans un passé récent se sont fait distinguer. Amadou Makhetar Mbow , Souleymane Ndiaye , Iba Der Thiam Doudou Ngom,  Feu Mbaba Guisséet et  leurs Compagnons des Syndicats d'enseignants..Hommage à Madia Diop, , Djim Guibril Sarr , Ismaela Diagne Oumar Tall,Soguy Konaté Babacar Diagne et leurs Compagnons de génération.Aux uns et aux autres, , nous disons avec émotion, coucous sils sont en vie .S'ils ne sont plus de ce monde nous supplions Allah SWT d'éclairer de sa gracieuse lumière de bonté, leur demeure éternelle Quant a moi je leur dis à titre posthume ou réel :BONNE FÊTE du TRAVAIL 2018!Hadj A SOW.  A. Sow Ancien Membre du Bureau Confédéral CNTS.
 L'auteur  Abdoulaye Sow
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés: Cnts, Sow, Senegal
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Août, 2018 (11:04 AM) 0 FansN°:1
comment pouvez vous souhaiter une bonne fête du travail à vos anciens collègues MORTS

Ajouter un commentaire

 
 
Abdoulaye Sow
Blog crée le 03/05/2018 Visité 28818 fois 2 Articles 6 Commentaires 3 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires