Vente de poches de sang : Le Centre national de transfusion sanguine dément

  • Source: : Seneweb.com | Le 07 août, 2018 à 15:08:10 | Lu 3680 fois | 24 Commentaires
content_image

Vente de poches de sang : Le Centre national de transfusion sanguine dément

Le Centre national de transfusion sanguine (Cnts) ne vend pas de poches de sang. "On n'a jamais reçu de commande pour vendre des poches de sang", a précisé la chargée de communication de la structure, Kiné Diop.

Jointe au téléphone par Seneweb, elle déclare qu'il s'agit d' "une fausse information". Puisque, souligne-t-elle,  sa structure "n'a pas reçu de commande". "D'ailleurs, avant de donner des poches aux autres, il faut d'abord approvisionner les régions qui en ont besoin", précise-t-elle.

Kiné Diop qui salue l'élan de solidarité des citoyens qui se sont mobilisés en masse pour des dons de sang informe qu'environ 25.000 poches de sang ont été collectées par le Cnts.

Ce mardi, le quotidien "Les Échos", qui a repris les médias gambiens, a renseigné que les autorités hospitalières gambiennes, qui font face à une sérieuse pénurie de sang, ont passé une commande de poche de sang au Sénégal. Qui leur vendrait une partie de son stock.


Auteur: Chamsidine SANÉ - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (11)


Anonyme En Août, 2018 (15:49 PM) 0 FansN°: 1
Finalemnt...... qui ment?????? Gambien or Dénégalais  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner:  :roadrunner: 
Avis En Août, 2018 (16:00 PM) 0 FansN°: 1
tu as oublié un troisième menteur potential, le journaliste qui a donné l'information.
Reply_author En Août, 2018 (16:47 PM) 0 FansN°: 1
si le journaliste ment, ils n'ont qu'à porter plainte!
allez demander aux cliniques privées si de temps à temps la cnts ne leur envoie des factures a payer suite aux poches de sang qu'elles ont prises là-bas
Reply_author En Août, 2018 (19:20 PM) 0 FansN°: 1
en tant que site responsable, vous devez savoir au minimum la portee de ce genre d'article avant de la relayer.il s'agit ici de vies humaines.ressaisissez vouz svp.
Anonyme En Août, 2018 (16:10 PM) 0 FansN°: 2
c'est évident on l'habitude maintenant avec nos doulnalistes et sénéweb :xaxataay:  :xaxataay:  :xaxataay:  :rigolo:  :rigolo: 
Homo Senegalis En Août, 2018 (16:16 PM) 0 FansN°: 3
Dans un pays de droit, une enquête aurait certainement été ouverte car il s'agit mine de rien de grave accusations. Et je trouve qu'un seul communiqué du Cnts ne suffit pas vu que le porte-parole de l'hôpital universitaire Edward Francis de Banjul a bien dit qu'une commande avait été faite. Par conséquent, il faudra vérifier si effectivement le sang collecté est vendu ou dans le cas échéant vérifier si un trafic est entrain d'être fait sur le dos du Cnts.
Reply_author En Août, 2018 (16:31 PM) 0 FansN°: 1
je suis de ton avis. une accusation d'une telle gravité ne doit pas être effacée par un simple communiqué. le journaliste qui a écrit ce texte doit être mis en examen. et mme dit que nous n'avons pas reçu de commande. c'est et un vendeur qui reçoit des commandes. le passé ?
en tout cas son argumentaire est trop léger pour une si grave accusation.
ils n'ont pas mesuré la conséquence mais cela peut provoquer une méfiance des donneurs.
Anonyme En Août, 2018 (16:25 PM) 0 FansN°: 4
On peut pas laisser seneweb diffuser de fausses infos aussi sensibles

Faut fermer ce site dangereux
Layens  En Août, 2018 (16:39 PM) 0 FansN°: 5
Information grave si elle est vraiment avérée.
Zeundo En Août, 2018 (17:08 PM) 0 FansN°: 6
On réclame une enquête
Momo En Août, 2018 (18:54 PM) 0 FansN°: 7
le journaliste n'a rien fait, il a repris une information de média gambien; en citant bien le média en question; de ce fait, professionnellement, il n'a rien à se reprocher; et sur l'article du média gambien qui a donné l"information, c'est un responsable d'un hôpital gambien qui parle; vous pensez qu'il va inventer une information aussi sensible? je donne plus de crédit à l'information révélé par le responsable de l'hôpital gambien qu'au démenti laconique du chargé de com du cnts qui est dans son rôle; on devrait remercier même le journaliste d'avoir parlé de ça; c'est un bon prétexte pour voir clair dans la question du sang.... ce qui m'intrigue, la présumé commande de la Gambie coîncide avec une période où on a évoqué une pénurie de sans en ameutant tout les pays, même le président a lancé un appel pour que les gens aillent donner du sang? on ne devrait pas s'en arrêter à un démenti; il faut faire une enquête; le fait que le cnts ne soit pas mêlé directement ne signifie pas qu'il n'y a pas vente ou trafic de sang sur son dos
Reply_author En Août, 2018 (19:19 PM) 0 FansN°: 1
il dit bien avoir joint au telephone la chargée de com de la structure apres publication de l'article. et toi, tu nous dit que le journaliste a bien fait son boulot. ce n'est pas ce qu'enseignent les école de journalisme.
Anonyme En Août, 2018 (19:20 PM) 0 FansN°: 8
Il dit bien avoir joint au telephone la chargée de com de la structure apres publication de l'article. Et toi, tu nous dis que le journaliste a bien fait son boulot. Ce n'est pas ce qu'enseignent les écoles de journalisme.
Anonyme En Août, 2018 (20:31 PM) 0 FansN°: 9
Et votre jugeote, qu'en faites vous?
Anonyme En Août, 2018 (23:15 PM) 0 FansN°: 10
Pourquoi incriminer seneweb?

Seneweb a bien dit" d'après les échos ".

Dianguilennnnnn Wayyy
Reply_author En Août, 2018 (07:57 AM) 0 FansN°: 1
c'est trop facile de relayer des fausses informations gravissimes pour ensuite se défausser sur x ou z.
Anonyme En Août, 2018 (00:38 AM) 0 FansN°: 11
Les journalistes et les avocats vont brûler ce pays si on n'y prend garde.

Seneweb, il faut toujours recouper vos informations avant de les publier, on ne reprend pas un journal comme le vôtre sinon fermer votre site et laissez nous avec cette source ..un mensonge vaut mieux que deux..

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com